"Hitler Wears Hermes 8"

Samplée sur le morceau Richies, Coco Chanel explique qu'" il n'y a pas de succès sans copie, et sans imitation". Ce que l'on pourra interpréter aussi bi...

Samplée sur le morceau Richies, Coco Chanel explique qu'" il n'y a pas de succès sans copie, et sans imitation". Ce que l'on pourra interpréter aussi bien comme une référence au canon qu'est devenu le son de Griselda, copié tant et plus ces dernières années, que comme la justification de sa démarche, en l'occurrence largement inspirée par les années 90. C'est toujours le cas sur ce huitième (et a priori ultime) volet de la série de mixtapes Hitler Wears Hermes, signée Westside Gunn, tête d'affiche du collectif de Buffalo. Découpé en deux épisodes ( SincerelyAdolf et Side B), il invite des artistes triés sur le volet (Jay Electronica, Lil Wayne, Boldy James...), relançant l'intérêt d'une formule, connue mais toujours imparable.