"Brisée par l'Empire, élevée par MTV /inadaptée de la société / je mange des fish & chips pour le goûter..." En voilà une belle chanson punk. Que dit-on? Un hymne! Qui aurait parié que celui-ci serait composé et interprété par un groupe féministe constitué de jeunes Anglaises musulmanes? Amina est une étudiante brillante, mais aussi timide, voire coincée. Rayon musique, elle est plutôt branchée Don McLe...

"Brisée par l'Empire, élevée par MTV /inadaptée de la société / je mange des fish & chips pour le goûter..." En voilà une belle chanson punk. Que dit-on? Un hymne! Qui aurait parié que celui-ci serait composé et interprété par un groupe féministe constitué de jeunes Anglaises musulmanes? Amina est une étudiante brillante, mais aussi timide, voire coincée. Rayon musique, elle est plutôt branchée Don McLean (elle arbore un poster de lui dans sa chambre) que Sex Pistols ou Ramones. Lorsqu'elle se retrouve, un peu par hasard, nez à nez avec les Lady Parts et leur gros son très peu halal, elle est à mille lieues d'imaginer les rejoindre. Les punkettes décomplexées, déterminées à décrocher leur premier concert, vont pourtant la bombarder guitariste en chef. Elle qui désirait simplement se trouver un mari... Et elle a omis de le mentionner: elle craint particulièrement de se produire en public, au point que cela se termine systématiquement en vomi sur les premiers rangs... Nida Manzoor, la réalisatrice et scénariste, tenait à raconter les aventures d'héroïnes peu (ou pas) représentées sur les écrans. C'est réussi et chacune des membres du groupe vit son attachement à l'islam différemment. Peut-être pas aussi revendicative et trash que les chansons revêches des Lady Parts, la série n'en est pas moins rafraîchissante et parvient, grâce à son ton léger et son humour très british, à se jouer des préjugés. Et oui, on rit. Quant aux chansons, parlons-en: elles déménagent (mention spéciale à la brillante reprise du 9 to 5 de Dolly Parton). Pour ce qui est du scénario, on est face à un cas classique de série d'apprentissage comme on le dirait d'un roman. Car ce que recherchent véritablement Amina et ses partenaires, c'est comment trouver leur voie, leur place dans la société. Du déjà-vu, direz-vous. Peut-être, mais jamais avec ces personnages. Encore une bonne pioche pour la jeune plateforme BrutX.