De l'exosquelette d'Iron Man à Astroboy, les humanoïdes volants hantent la science-fiction. La section des systèmes autonomes du California Institu...

De l'exosquelette d'Iron Man à Astroboy, les humanoïdes volants hantent la science-fiction. La section des systèmes autonomes du California Institute of Technology transforme ce mythe en réalité avec le Leonardo. Muni de deux hélices sur ses épaules, ce robot bipède se destine ainsi à courir, sauter et franchir des gouffres. L'improbable échassier pivote et garde également son équilibre grâce à cet ingénieux système de propulsion s'activant automatiquement. Diminuant l'effet de la gravité, ces hélices allègent donc les trois kilos du robot de 75 centimètres de haut. Imaginé par Alireza Ramezani, le prototype fonctionne attaché à des câbles. Mais à l'image des projets de Boston Dynamics, il ne devrait pas tarder à s'en libérer.