Les prémices ont tout du loufoque et, pour dire les choses simplement, ont de quoi faire couler l'affaire par le fond avant même l'appareillage. Et pourtant, ce thriller policier sous eaux reste miraculeusement à flots malgré les coups de tabac de son scénario. Dans le premier épisode...

Les prémices ont tout du loufoque et, pour dire les choses simplement, ont de quoi faire couler l'affaire par le fond avant même l'appareillage. Et pourtant, ce thriller policier sous eaux reste miraculeusement à flots malgré les coups de tabac de son scénario. Dans le premier épisode, Amy Silva, une enquêtrice qui fait la fierté de la police écossaise, est hélitreuillée à bord d'un sous-marin pour enquêter sur la mort d'un des membres de l'équipage, survenue après la mystérieuse disparition d'un bateau de pêche. Détail piquant: Amy est claustrophobe -la cause nous en est révélée peu à peu dans d'inévitables flash-back. Les six épisodes déroulent une enquête sous pression à bord et en dehors du bâtiment de la Navy. Amy n'est pas la bienvenue et les conditions de son enquête, déjà fort peu enviables, risquent de se dégrader à tout moment. Sur la terre ferme, sa collègue Kirsten, qui est aussi son ex-petite amie, zig-zague entre pistes russes, hiérarchie militaire qui mérite bien son titre de "Grande Muette" et services (pas si) secrets. Le rythme soutenu de la minisérie rappelle les apnées de Prison Break, y compris dans ses essoufflements de fin de saison. Si le scénario ne tient pas toujours la route, les surprises qu'il nous réserve, son casting particulièrement relevé et investi en font un rendez-vous suffisamment palpitant.