Alexandre Hollan, Le Salon d'Art, 81 rue de l'Hôtel des Monnaies, à 1060 Bruxelles. Jusqu'au 15/07.
...

Alexandre Hollan, Le Salon d'Art, 81 rue de l'Hôtel des Monnaies, à 1060 Bruxelles. Jusqu'au 15/07. 8 Double exposition bruxelloise pour Alexandre Hollan, peintre né en Hongrie en 1933 et installé en France depuis 1956. De la même manière que cet artiste se partage entre un atelier à Paris et un mazet dans l'Hérault, deux galeries présentent des volets différents mais complémentaires de son approche. La Forest Divonne donne à voir la facette la plus ouverte sur le monde de son travail, des toiles ayant l'arbre pour thématique exclusive -les géométries fractales du végétal sont un sillon que l'artiste n'a eu de cesse de creuser tout au long de son oeuvre. Le Salon d'Art, quant à lui, s'arrête sur un aspect plus méditatif de sa pratique, qui porte sur des objets inertes esquissés dans l'intimité de sa petite masure du sud de la France. Pas question de convier ici l'éculée notion de nature morte, Hollan préfère parler de "vies silencieuses" pour évoquer ces compositions vibrantes qui portent sur elles la marque du temps qui fuit. De fait, sous son pinceau, on comprend que c'est bien de "vivance" qu'il s'agit et que c'est notre cécité, le rétrécissement chronique de notre faculté d'émerveillement, qui nous empêche de détecter les murmures de ces existences non tapageuses. Un sceau trouvé dans la forêt, une coloquinte desséchée, une casserole ramassée dans une décharge... Hollan traque ce qui est "caché derrière" les choses. Grâce à de subtiles variations sur la lumière, la matière et l'espace, chaque tableau raconte l'impermanence du monde. La référence qui saute spontanément aux yeux est Giorgio Morandi mais un Morandi qui aurait délaissé l'architecture pour approcher la puissance du halo chromatique tel que l'a pratiqué Mark Rothko. à ne pas rater: Bruissements et Le Plumier de vent, deux ouvrages poétiques illustrés par l'artiste et parus aux éditions La Pierre d'Alun. WWW.LESALONDART.BE M.V.