Trimballer en train une télé cathodique depuis Aalter (entre Gand et Bruges) vers la Brotaru de Saint-Gilles pour y exposer un jeu vidéo est une belle déclaration d'amour geek. Peu importe la très courte durée (quelques heures à peine) de cette game meet up mensuelle(1), au diable l'absence de voiture et les trams bruxellois: pour Casper Croes, présenter Alisa sur un écran plat moderne était exclu. Question de fidélité à la patine visuelle de la première PlayStation, à laquelle son jeu homebrew ("fait maison") se réfère. À l'image de centaines d'autres exemples du genre, cette profession de foi prouve que le retrogaming dépasse le simple cadre de la réédition, de la collectionnite et de la revanche sur le passé. Attention, mouvement culturel en éveil!
...