"Front to Front"

Réunis à nouveau au crépuscule de leur carrière, le pianiste belge Fred Van Hove et le saxophoniste allemand Peter Brötzmann -respectivement 82 et 78 ans lors de cette performance- nous offrent ce qui restera comme leur dernier albu...

Réunis à nouveau au crépuscule de leur carrière, le pianiste belge Fred Van Hove et le saxophoniste allemand Peter Brötzmann -respectivement 82 et 78 ans lors de cette performance- nous offrent ce qui restera comme leur dernier album enregistré en commun. Capté lors du Summer Bummer Festival 2019, Front to Front ressuscite une époque percutée par le free jazz nord-américain qui amènera toute une génération de musiciens allemands, anglais, bataves, scandinaves, belges, italiens et français à inventer, au mitan des années 60, la musique improvisée européenne et son jusqu'au-boutisme. Le premier groupe à débouler sur la scène, en 1966, est un trio composé de Fred, Peter et du batteur hollandais Han Bennink, que rejoindra bientôt le tromboniste allemand Albert Mangelsdorff. Ils enregistreront au fil du temps une douzaine d'albums, dont ce duo est, de facto, le testament. Malgré l'âge et la maladie, les deux compères sont déjà pied au plancher dès le premier titre, lequel ne laisse planer aucun doute sur l'état d'esprit dans lequel va baigner la totalité d'un concert où le pianiste anversois se montre tout bonnement sidérant.