Fils aîné d'une famille " éduquée aux valeurs de mérite et d'effort" , Romain sombre dans un alcool ravageur pour se fuir. Parents " jamais complètement présents au bo...

Fils aîné d'une famille " éduquée aux valeurs de mérite et d'effort" , Romain sombre dans un alcool ravageur pour se fuir. Parents " jamais complètement présents au bonheur", enfants face à la cicatrice indélébile que ce frère a incrustée en eux: chacun des membres de la famille aura un droit de parole sur l'autodestruction de ce fils, ce frère, pourtant tant aimé. Seul le "gêneur" ne pourra pas se justifier mais en a-t-il les moyens? L'expérience de la solitude, le mal-être d'un enfant devenu trop vite mûr, la culpabilité d'une mère qui a cru au pouvoir d'une surveillance accrue avant de devoir la désavouer: Pascale Kramer excelle dans l'analyse méticuleuse de personnages déchirés entre ce qu'ils pensent et ce qu'ils montrent. Un roman douloureux, juste et sensible.