Devenir footballeur professionnel. Défendre les couleurs de son équipe nationale. De Manchester, du Barça, du Real... C'est le rêve de tonnes de gamins aux quatre coins de la planète. C'est en tout cas celui de Clarence, 15 ans, qui vient d'être recruté par les Girondins...

Devenir footballeur professionnel. Défendre les couleurs de son équipe nationale. De Manchester, du Barça, du Real... C'est le rêve de tonnes de gamins aux quatre coins de la planète. C'est en tout cas celui de Clarence, 15 ans, qui vient d'être recruté par les Girondins de Bordeaux. Celui de Malamine avec ses faux airs de Mbappe qui a signé un contrat d'exclusivité de trois ans avec Monaco. Puis aussi celui de Loris, jeune gardien au prénom prometteur qui rejoindra dans deux ans Lens et son stade Bollaert. Le documentaire d'Arnaud Muller et de Sébastien Daguerressar suit trois adolescents au départ de l'INF, le centre de préformation de Clairefontaine, fabrique des champions de demain, raconte des gosses salariés à 15 ans et partage un bout de leur quotidien. "On reçoit une pierre précieuse, un diamant brut et on doit le polir", résume un de leurs coachs. De l'entraînement à l'école, de leur piaule aux jours de match, l'immersion épingle le talent, les sacrifices, les espoirs mais aussi la glorieuse incertitude du sport. Car si on a une chance sur un million de se faire mordre par une chauve-souris enragée, on en a aussi peu de devenir un pro du ballon rond. Après l'INF et les centres de formation des grands clubs, à peine 10% des jeunes footballeurs en feront leur métier...