"Toutes les vieilles connaissances seront là." Ainsi s'achève le bref télégramme reçu par les frères Stanford et Dicky Sterling, invités au mariage de leur vieil ami James Lingham, dans le Montana. Et ainsi commence le début de la fin de leur nouvelle vie d'hom...

"Toutes les vieilles connaissances seront là." Ainsi s'achève le bref télégramme reçu par les frères Stanford et Dicky Sterling, invités au mariage de leur vieil ami James Lingham, dans le Montana. Et ainsi commence le début de la fin de leur nouvelle vie d'hommes mariés, de pères de famille rangés des affaires. Car tous ont reconnu l'une des vieilles connaissances en question: l'abominable Quinlan, hors-la-loi irlandais qu'ils pensaient avoir laissé pour mort, en même temps que leur ancienne vie. Celle du "Gang du grand boxeur" au cours de laquelle ils braquaient des banques et comptaient les cadavres. Le mariage qui s'annonce aura, effectivement, l'allure d'une assemblée de chacals... Et ce sera sanglant. Voire gore. S. Craig Zahler avait inauguré la collection néo-noir de Gallmeister avec Exécutions à Victory, polar déjà rude. Le même éditeur traduit et publie désormais son tout premier roman, western crépusculaire dont la beauté simple de la langue n'a d'égal que le sadisme de ses scènes d'action, proches de l'épouvante. Le premier chapitre est éprouvant, le final encore plus. Et le tout est bientôt annoncé au cinéma. Tarantino ou Rodriguez sont sans doute sur le coup.