Nos cités seront-elles un jour détenues par des méga-corporations imaginées dans Blade Runner en 1982? Le Smart Mobility Ecosystem de Hyundai et la Woven City de Toyota vont dans ce sens. En chantier dès l'an prochain...

Nos cités seront-elles un jour détenues par des méga-corporations imaginées dans Blade Runner en 1982? Le Smart Mobility Ecosystem de Hyundai et la Woven City de Toyota vont dans ce sens. En chantier dès l'an prochain, cette dernière se dressera au pied du mont Fuji comme un labo vivant dédié à la voiture autonome, la maison connectée et l'intelligence artificielle. Cette ville de 700 000 mètres carrés abritera des employés et des retraités de Toyota, mais aussi des habitants extérieurs à l'entreprise. Un petit creux? Un réseau intelligent de livraison de nourriture remplira automatiquement les frigos des appartements. Prévu pour s'intégrer à une ville, le Smart Mobility Ecosystem de Hyundai entend quant à lui déployer (dans un avenir plus lointain) des robots-taxis volants avec Uber, des héliports, des gares routières et des navettes autonomes faisant notamment office de studio pour " résoudre la crise du logement", selon le constructeur coréen. Autant d'approches qui complètent les projets de cités privées récemment dévoilées par Google, Facebook, Tesla et Bill Gates.