L'objet en soi est déjà beau -un petit format à l'italienne, proposant une case muette par page, pendant 365 pages, chacune réalisée à l'encre et l'aquarelle- mais la performance ne l'est pas moins: ces nouvelles Nouvelles Aventures de Lapinot sont, comme souvent chez Trondheim, nées d'un défi et d'une contrainte: réaliser, chaque jour, depuis le 1er janvier 2018 et pendant exactement un an, un dessin dans son carnet Moleskine, le poster sur Instagram, et construire peu à peu une histoire qui se tient et peut même être haletante, même si elle se ...