Grande et belle surprise du Festival de Cannes 2005 (il allait y remporter le prix du meilleur acteur et celui du meilleur scénario), il s'agit de la première réalisation du comédien Tommy Lee Jones, alors âgé...

Grande et belle surprise du Festival de Cannes 2005 (il allait y remporter le prix du meilleur acteur et celui du meilleur scénario), il s'agit de la première réalisation du comédien Tommy Lee Jones, alors âgé de 59 ans. Jones y interprète lui-même Pete Perkins, un homme dont l'ami "vaquero" (cow-boy en espagnol) a été abattu par un garde-frontière, et qui oblige le coupable à l'accompagner avec le cadavre jusqu'au village mexicain où il pourra être inhumé. Un sujet fort pour un western contemporain chargé d'une émotion puissante. Écrit par Guillermo Arriaga, alors le scénariste attitré d'Alejandro González Iñárritu, Trois enterrements doit à... Luc Besson d'avoir pu être financé. Un film original et riche de profondes résonances humaines, qui ne vire jamais à la sentimentalité mais offre -en plus d'un spectacle superbe- abondante matière à réflexion morale. À découvrir si ce n'est déjà fait, cette oeuvre singulière ne peut laisser indifférent.