Olivier Cachin est une figure majeure du rap français. Non parce qu'il est lui même rappeur mais parce qu'il a travaillé à la médiatisation d'une musique qui était, à ses origines, disqualifiée par les grands média...

Olivier Cachin est une figure majeure du rap français. Non parce qu'il est lui même rappeur mais parce qu'il a travaillé à la médiatisation d'une musique qui était, à ses origines, disqualifiée par les grands médias. Créateur du magazine L'Affiche et de l'émission RapLine, le journaliste est devenu une référence -et une mémoire- pour toute la scène des musiques urbaines de l'Hexagone. Il raconte son parcours passionnant au micro de David Commeillas pour l'émission plus ou moins régulière d'Arte Radio, Transmission. L'évocation d'une époque où faire "la couv" d'un magazine un temps gratuit, financé essentiellement par la pub pour cigarettes, était synonyme de jackpot. Dans les précédents numéros de ce programme de la plateforme en libre accès, on tendra aussi une oreille sur l'épisode avec Martin Meissonnier, "producteur de la sono mondiale", ou encore celui avec Marsu, manager de Bérurier noir, racontant le punk à la française. Des entretiens d'une heure assez bien réalisés retraçant des parcours singuliers de la musique et des médias.