Le sexe n'a pas échappé à la logique performative de l'ultra libéralisme. La preuve: la réussite sociale se mesure désormais aussi au degré d'épanouissement lors des ébats. Avec de solides déconvenues et frustrations à la clé car, contrairement au simulacre véhiculé par le porno, le sexe ordinaire connaît régulièrement des ratés. Dans ce recueil...

Le sexe n'a pas échappé à la logique performative de l'ultra libéralisme. La preuve: la réussite sociale se mesure désormais aussi au degré d'épanouissement lors des ébats. Avec de solides déconvenues et frustrations à la clé car, contrairement au simulacre véhiculé par le porno, le sexe ordinaire connaît régulièrement des ratés. Dans ce recueil compilant des strips déjà parus et d'autres inédits, Anne Baraou et Fanny Dalle-Rive passent en revue pour notre plus grand bonheur ces moments de gêne où un plan cul tourne au fiasco. Exemples: ce couple éméché qui s'endort avant d'avoir "consommé", cet obsessionnel qui veut tout contrôler, cette nana qui " adore les mecs drôles" mais provoque la débandade de son partenaire à force de se marrer, ou encore cette fille incommodée par l'odeur de son nouvel amant. En se glissant dans l'intimité, le duo dresse en filigrane le portrait d'une humanité engluée dans ses névroses et ses désirs contradictoires. Drague lourde, maladresse, impatience, perversion, attentes démesurées... Les motifs d'insatisfaction sont légion, et à mettre au passif des hommes comme des femmes. La digitalisation des rencontres, via Tinder et autres, a d'ailleurs multiplié les risques de déconvenues. Heureusement, l'humour dédramatise cette quête effrénée mais imparfaite de la jouissance. Baraou et Dalle-Rive nous montrent le sexe sans le sex-appeal. Sous son vrai jour donc. Grâce à un trait concis qui gomme tout glamour, grâce aussi à des dialogues incisifs (chaque scène tient en deux planches) qui rappellent l'esprit libertaire et corrosif d'une Claire Bretécher. Une comédie joyeuse et décomplexée sur la sexualité ordinaire.