Loin de la complexité de l'Aibo, le Toio de Sony joue avec la robotique via un concept simple mettant en avant le bricolage papier. Ces deux boîtiers sur roulettes communiquent entre eux via bluetooth pour coopérer ou se batt...

Loin de la complexité de l'Aibo, le Toio de Sony joue avec la robotique via un concept simple mettant en avant le bricolage papier. Ces deux boîtiers sur roulettes communiquent entre eux via bluetooth pour coopérer ou se battre en duel. Pilotables via des manettes de jeu annulaires, les deux compères se coiffent de toutes sortes d'assemblages home made ou de pièces de Lego. D'un match de robots sumos à un parcours d'obstacles à travers des fournitures de bureau, le binôme pas plus grand qu'une boîte d'allumettes "lit" en outre des tapis quadrillés et autres motifs au sol pour avancer. Ce singulier projet aux airs de console de jeu accueille enfin, sur sa base, des cartouches de logiciel accompagnées de bandelettes en papier à découper et à assembler. Sur un des programmes, les deux carrés de sucre se transforment par exemple en pince complexe attrapant une balle ou en paire de jambes tapant un moonwalk. Sony limite pour le moment son projet au Japon. Bandai et Lego étant impliqués, cet élégant jouet tout de même tarifé à 250 euros pourrait toutefois quitter l'archipel. first-flight.sony.com/pj/toio M.-H.T.