C'était il y a 20 ans et il avait tout juste 20 ans. Tiago Rodrigues était étudiant en première année au Conservatoire de Lisbonne. En juin, plusieurs professeurs lui avaient conseillé de ne pas continuer le théâtre. "Alors, pour être sûr de mon choix, j'ai décidé de suivre plusieurs workshops pendant l'été", se souvient-il. L'un de ces ateliers était mené par une compagnie anversoise: tg STAN. STAN pour Stop Thinking About Names, un collectif mené par Jolente De Keersmaeker (la soeur de la chorégraphe Anne Teresa), Sara De Roo, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen. "Ça a vraiment été une révélation, affirme Tiago Rodrigues. Avec leur manière de travailler collectivement, et cette idée que le comédien n'est pas nécessairement un agent obéissant, mais un artiste, un co-créateur, quelqu'un qui a la responsabilité, la liberté de prendre des décisions sur scène."
...