La forêt amazonienne brûle mais Amazon se porte comme un charme. En passe de devenir un État-nation, le site de Jeff Bezos augmentait ainsi de 3 % la commission de ses vendeurs, pour riposter à la...

La forêt amazonienne brûle mais Amazon se porte comme un charme. En passe de devenir un État-nation, le site de Jeff Bezos augmentait ainsi de 3 % la commission de ses vendeurs, pour riposter à la taxe Gafa en France. Le mastodonte de la vente online est à ce point omnipotent qu'effectuer une recherche Google avec les mots clefs "Amazon Fire" pointe des tablettes et dongles USB du géant, plutôt que l'actualité tragique de cet été. Révulsés par ce constat, Cole Orloff et Jeremiah Johnson (Nullsleep, le célèbre artiste cheap tune) ont donc créé une extension Chrome baptisée Amazon Is Burning. L'add-on ajoute, à chaque visite, un feu pixelisé sur la homepage d'Amazon. Ce dernier renvoie vers Rainforest Trust, ASBL US protégeant la biodiversité et les populations locales. De quoi peut-être augmenter les 22 millions de dollars que le G7 a péniblement levés pour sauver le poumon de notre planète. Pour info, Amazon -le site- engrange 51,6 millions de dollars quotidiennement.