Né à La Nouvelle-Orléans, Durand Jones a commencé sa "carrière" à l'église. Forcé par sa grand-mère à donner de la voix dans la chorale baptiste d'une petite ville rurale de Louisiane. Fatiguée qu'elle était de l'entendre chanter à la maison. "This is what God is telling me to do. Move and groove. So I'm gonna stay in my lane", dit aujourd'hui le chanteur afro-américain qui n'imaginait jamais gagner sa croûte avec la musique quand il écoutait, gamin introverti, Devotion d'Earth Wind and Fire dans le camion de son paternel dansant en zigzag sur les routes de campagne.
...