DISTRIBUÉ PAR ACE.
...

DISTRIBUÉ PAR ACE. Que glandent les dinosaures du rock de leur temps libre avant de se fossiliser et d'entrer au musée? Je veux dire quand ils ne sont pas en studio ou sur la route? Si certains mystères resteront à jamais difficiles à percer, on sait à tout le moins ce qu'a foutu Robert Zimmerman entre mai 2006 et avril 2009. Ce bon vieux Bob a tout simplement fait de la radio. Et si on avait diffusé ses 100 émissions chez nous, ça aurait sans doute pu en réconcilier quelques-uns avec la bande FM... Programme hebdomadaire d'une heure servi par satellite à diverses stations anglophones, Theme Time Radio Hour with your host Bob Dylan est tout simplement un étourdissant voyage initiatique à travers l'histoire de la musique. Le président de son fan club ne doit pas être loin du compte quand il prétend que Dylan est la personne qui connaît le plus de chansons au monde. D'ailleurs, si on a coutume d'affirmer en Afrique qu'à chaque vieillard qui meurt, une bibliothèque brûle, on se dit qu'au décès du Zim, ce sont plusieurs discothèques qui risquent de cramer. En attendant, le principe de l'émission est simple. Chaque numéro est dédié à un thème: le travail, l'argent, le sang, ou encore la nuit, les fruits, le bonheur ou la folie... La double compilation proposée par Ace pour résumer la troisième saison de l'émission traverse ni plus ni moins que 64 ans de musique. Soixante-quatre ans qui séparent l'enregistrement de Little Sadie par Clarence Ashley en 1929 et celui de Frances Farmer will have her Revenge on Seattle par Nirvana, pour In Utero, en 1993. Hommage à l'actrice qui a inspiré à Kurt et Courtney le prénom de leur fille Frances Bean. Accompagné d'un opulent livret d'une cinquantaine de pages qui recontextualise les 50 titres retenus, Theme Time Radio Hour s'aventure sur tous les terrains. blues, rock, soul, country, reggae, calypso... Avec la version originale d' I Fought the law enregistrée par Sonny Curtis avec les Crickets, l'exotisme de The Mighty Sparrow et le folie de Mel Blanc, doubleur de dessin animé qui a interprété toutes les voix originales des personnages créés par Tex Avery, la magie est au coin de votre chaine hi-fi. " Beaucoup de mes chansons ont été jouées à la radio mais avec ce programme j'ai pu pour la première fois me retrouver de l'autre côté du micro", déclare Dylan himself à propos de l'émission. A côté des Buddy Guy, Marlene Dietrich, Ian Dury, Elvis Costello et autre Fats Domino, le Zim nous invite à découvrir des trésors plus ou moins cachés. Au point qu'on se sent comme un aventurier de salon. Un chercheur d'or à qui l'on donne les pépites dans une boîte en plastique. Le seul regret, le même que pour les 2 premiers volets de la série et pour les autres compilations de l'émission, c'est qu'on n'a pas droit aux commentaires de l'ami Robert. Pas de poésie, de mauvaises blagues, de jingles et de coups de téléphone... Pour ça, il faut allumer son ordinateur et aller faire un tour sur Internet. Téléchargement sur www.croz.fm. JULIEN BROQUET