"Misterioso (Recorded On Tour)"

L'un des bons albums du quartette de Monk, période Columbia. Enregistré en public entre 1963 et 1965 lors de différents concerts (Lincoln Center), festival (Newport), clubs (le Jazz Workshop de San Francisco, le Village Gate de New York) et tournée internationale (Tokyo), Mis...

L'un des bons albums du quartette de Monk, période Columbia. Enregistré en public entre 1963 et 1965 lors de différents concerts (Lincoln Center), festival (Newport), clubs (le Jazz Workshop de San Francisco, le Village Gate de New York) et tournée internationale (Tokyo), Misterioso (Recorded On Tour) -à ne pas confondre avec le Misterioso publié sur Riverside en 1958- nous permet de retrouver le pianiste en compagnie de Charlie Rouse (ténor) et de deux sections rythmiques. La première est composée du bassiste Larry Gales et du batteur Ben Riley sur Well, You Needn't, I'm Getting Sentimental Over You, All the Things You Are, Honeysuckle Rose, Bemsha Swing, la seconde de Butch Warren à la basse et de Frankie Dunlop à la batterie pour Misterioso, Light Blue et Evidence. L'excellence des différentes prises de son comme la qualité des pianos que joue Monk mettent particulièrement en valeur le touché du maître mais aussi le talent de ses musiciens, Charlie Rouse en tête, saxophoniste totalement au service d'un artiste qu'il vénérait même s'il ne possédait pas, loin s'en faut, le génie de Rollins ou Coltrane. S'il est établi que le pianiste n'a plus enregistré d'albums majeurs après avoir signé chez Columbia, sa production n'en reste pas moins du Monk dans le texte comme dans ce Misterioso -même si le mystère commence à disparaître.