Si ce n'est pas encore le raz-de-marée, de plus en plus de spectacles s'échappent des théâtres et squattent des lieux inédits: votre appartement, un bar, un coin de la ville. Jouer "hors cadre" est une envie d'artistes qui va et vient. En filigrane, se libérer des codes de scène et de production, changer la relation aux spectateurs, intervenir dans l'espace public... Dans la tradition (discrète) du théâtre en appartement, une équ...

Si ce n'est pas encore le raz-de-marée, de plus en plus de spectacles s'échappent des théâtres et squattent des lieux inédits: votre appartement, un bar, un coin de la ville. Jouer "hors cadre" est une envie d'artistes qui va et vient. En filigrane, se libérer des codes de scène et de production, changer la relation aux spectateurs, intervenir dans l'espace public... Dans la tradition (discrète) du théâtre en appartement, une équipe de bons comédiens joue Les petits contes entre amis: une bouffe "soirée contes" où des amis risquent de se prendre le chou. Malgré une intrigue "cheap", la fiction bouscule les invités. On a vu de vrais spectateurs séparer une bagarre entre 2 convives (comédiennes)! "L'envie, expliquent les baladins, est d'explorer les limites des codes du théâtre, entre le réel et la fiction pour changer le rapport des gens au spectacle. A la différence du jeu de rôle, on est toujours conscient de son personnage et de la structure théâtrale, malgré une part d'improvisation. Ça reste jouissif et ça pousse à créer des formes audacieuses en dehors des circuits classiques..." Expérience fragile mais singulière. De son côté, le comédien Benoît Verhaert interprète La Chute de Camus, confessions d'un type dans un bar, accompagné d'une chanteuse de jazz. "Danscette forme nomade, le jeu est différent, le texte encercle les gens, je peux murmurer, chuchoter. J'aime ça... et prendre au pied de la lettre l'expression "café-théâtre": du théâtre dans un café." Restent les habitués du "outdoor": la performance. Coproduit par le KVS, le collectif C&H lance des Postcards from The Futur: du "théâtre" en carte postale. Le concept remet en scène la vie quotidienne de l'espace public. D'une carte postale qu'on aura trouvée dans la ville est prédite une scène avec un rendez-vous précis annoté. Allez-y voir en live votre carte postale performance: embouteillage au centre-ville, Médina à Molenbeek, fresque africaine à Matongé, chorégraphie de passants à Flagey... Bref, 3 spectacles où le spectateur va perdre momentanément ses repères pour vivre en situation (ir)réelle. Infos: www.petitscontesentreamis.com; www.atelier210.be; www.kvs.be N.A.