"The Wild Hunt"

Distribué par Dead Oceans.
...

Distribué par Dead Oceans. Pour le Guinness Book des records, l'homme, vivant, le plus grand du monde s'appelle Sultan Kösen. Il est turc. Mesure 2,47 mètres. Et a l'air un peu benêt sur YouTube quand il va chez le coiffeur avec le mec le plus petit de la planète. Pour l'industrie du disque par contre, même s'il n'aura probablement jamais la renommée de l'échalas, le Tallest Man On Earth n'est autre que Jens Kristian Matsson. Talentueux Suédois qui chante comme Bob Dylan et a intitulé son premier album Shallow Grave, comme le premier film de Danny Boyle. Si sieur Zimmerman se cherche un remplaçant pour la tournée en Chine qu'il a dû annuler -il s'est vu refuser son visa d'entrée par le ministère de la culture-, sûr que Matsson a de quoi entretenir l'illusion. Le terme dylanesque a souvent été galvaudé ces dernières années. Mais en écoutant The Wild Hunt, le deuxième album du jeune songwriter nordique, on comprend tout de suite qu'on a débusqué le Bob scandinave. The Wild Hunt, c'est le genre de disque que le Zim sortait encore il y a 40 ans. Une voix nasale éraillée sur des mélodies immédiates et dépouillées. " Je ne sais pas d'où me vient cet intérêt pour Dylan. De l'homme lui-même sans doute. Je me suis vraiment mis à l'écouter vers l'âge de 15 ans. J'ai fameusement usé le Greatest Hits que j'avais à l'époque. Comme I Want You en faisait partie, j'ai dû me diriger très vite ensuite vers Blonde on Blonde . Quel disque. Je l'écoute encore souvent aujourd'hui. Après, grâce à lui, j'ai découvert plein de vieux chanteurs country et de bluesmen tels que Son House ou Hank Williams... " C'est l'un de ses plus grands plaisirs. Kristian écoute beaucoup de musique. " Surtout en faisant à manger. Ça donne encore meilleur goût à la nourriture." S'il a eu quelques groupes de rock garage -" c'est quelque chose de naturel quand tu commences la guitare électrique"-, il avoue n'avoir réellement appris à jouer de la gratte qu'après son 20e anniversaire et malgré un réel talent d'écriture ne se passionne pas pour un tas d'écrivains. " Je suis un drôle de lecteur. Je tourne quelques pages par-ci par-là. Je commence un bouquin. Puis avant de l'avoir fini j'en attaque un autre. Pour moi, écrire des chansons, c'est parler de soi mais aussi des autres. Imaginer à quoi ressemble leur vie." Tout zappeur qu'on est, même la télécommande en main, on n'arrive pas à sauter la moindre chanson de The Wild Hunt. Un disque folk presque parfait écrit entre les Etats-Unis et l'Europe. Puis enregistré à la maison. Dix incroyables trésors de chasse sur lesquels on entend des relents de Devendra Banhart ( King of Spain) ou encore, en tendant l'oreille, une allusion à Dylan et ses boots en cuir espagnol. En son temps, le Zim imitait Woody Guthrie. Ça ne l'a pas empêché de faire la carrière que l'on connaît. l www.myspace.com/thetallestmanonearthJulien Broquet