Le succès fulgurant de Squid Game a confirmé le succès à l'international de la fiction sud-coréenne sur le géant Netflix. Apparu sur la plateforme fin décembre, The Silent Sea partage d'ailleurs l'un de ses acteurs, Gong Yoo, qui met tout son charisme au service de cette série de science-fiction qu...

Le succès fulgurant de Squid Game a confirmé le succès à l'international de la fiction sud-coréenne sur le géant Netflix. Apparu sur la plateforme fin décembre, The Silent Sea partage d'ailleurs l'un de ses acteurs, Gong Yoo, qui met tout son charisme au service de cette série de science-fiction qui ne manque pas d'atouts, sans toutefois les exploiter pleinement. Il y incarne le commandant d'une mission lunaire chargée de récupérer dans une station scientifique abandonnée des échantillons mystérieux qui pourraient s'avérer salvateurs pour l'humanité. En effet, la Terre manque d'eau et les gouvernements ont mis en place un système de distribution basé sur le rang social. Après un alunissage difficile, l'équipage de militaires et de scientifiques atteint ladite base et y découvre du macabre et plus de questions que de réponses. Au gré de sa languissante intrigue, les huit épisodes contemplent un peu trop longuement les paysages lunaires -remarquablement reconstitués, ceci dit- et hésite entre questions écologiques, politiques et éthiques profondes, thriller gore en huis clos et drames personnels, comme si elle se préservait pour une deuxième saison toujours pas annoncée. On se satisfait néanmoins de l'interprétation toute en intériorité de Bae Doo-na et de l'insoutenable paradoxe de la série: quand la solution apparente pour sauver l'humanité pourrait au final causer sa perte.