"Love in the Wind"

C'est une histoire de famille. Celle du label Daptone, l'unique house of soul, obligée de se réinventer après les décès de maman Sharon (Jones) et de to...

C'est une histoire de famille. Celle du label Daptone, l'unique house of soul, obligée de se réinventer après les décès de maman Sharon (Jones) et de tonton Charles (Bradley). Puis celle de la famille Schalda de Staten Island, emmenée par le père Bill et ses trois fils Will, Paul et Carmine, ayant tous épaulé d'une manière ou d'une autre le tonton "Screaming Eagle of soul". Entourés de musiciens de la maison, à commencer par Thomas Brenneck (bras droit de Bradley), les Sha La Das signent un chouette premier disque de soul skette-braguette. Les voix sont souvent très douces (les deux derniers morceaux du disque même trop mielleux pour être honnêtes) mais les Schalda (des Blancs) savent y faire. Il y a de l'amour dans l'air...