Dans une tour-prison baptisée Centre Vertical d'Auto- gestion, une unique plateforme de nourriture descend d'étage en étage, ne laissant pas grand-chose pour c...

Dans une tour-prison baptisée Centre Vertical d'Auto- gestion, une unique plateforme de nourriture descend d'étage en étage, ne laissant pas grand-chose pour ceux qui ont le malheur de se trouver en bas... Primé à Toronto et diffusé à l'international par Netflix, ce film espagnol teigneux aux relents cannibales et scatologiques rappelle beaucoup certaines oeuvres de SF carcérale des années 90 comme le Cube de Vincenzo Natali ou le troisième Alien de Fincher, mixés à la grosse louche avec un concept à la High-Rise. Rien de profondément original, mais l'allégorie politique, assez limpide, fonctionne plutôt bien. Un peu bourrin sur la fin, The Platform ne tient pas tout à fait la distance.