Adapté d'un roman de John Le Carré ( La Petite Fille au tambour) publié en 1983, la série signée du maître coréen rembobine jusqu'au coeur des années de plomb de l'espionnage international. Quelques années après la prise d'otages des JO de Munich, survenue en 1972, le Mossad traque la moin...

Adapté d'un roman de John Le Carré ( La Petite Fille au tambour) publié en 1983, la série signée du maître coréen rembobine jusqu'au coeur des années de plomb de l'espionnage international. Quelques années après la prise d'otages des JO de Munich, survenue en 1972, le Mossad traque la moindre menace envers Israël. Un de ses responsables, Martin Kurtz (Michael Shannon), enquête sur un attentat perpétré à Bonn, capitale de la République fédérale d'Allemagne. Les indices pointent vers Khalil, membre de l'Organisation de Libération de la Palestine. Kurtz imagine un plan d'infiltration avec Charlie (Florence Pugh), jeune actrice ratée et passablement antisioniste en son centre. Il charge Gadi (Alexander Skarsgård), un agent droit dans ses pompes, de l'approcher, tâche à laquelle le fringant va singulièrement s'appliquer. Dans une ambiance que n'auraient reniée ni Hitchcock ni De Palma, cette petite équipe improbable se retrouve happée dans une mécanique sournoise. L'élégance du récit met habilement en abîme la notion de jeux de masques dans un monde où le feu et la glace se livrent une guerre sourde de ravages. La mise en scène de Park Chan-wook démantibule le genre du thriller d'espionnage et parvient à s'extraire du contexte historique pour offrir une réflexion sur le mensonge et la vérité, avec Florence Pugh pour noyau incandescent.