Il n'avait jamais complètement disparu des radars. Il donnait encore des concerts par-ci, par-là. Depuis la sortie de Dream River en 2013, le cow-boy Bill Callahan n'avait toutefois plus dégainé de véritable nouvel album. Juste une relecture de ce dernier en mode dub ( Have Fun with God) et un live enregistré chez Jack White dans les studios de Third Man Records. Jamais le Texan ne s'était autorisé pareille pause depuis le lancement de sa carrière sous le nom de Smog à la fin des années 80 et la sortie de ses premières cassettes sur son fanzine/label Disaster Records.
...