Abandonné par la Fox au terme de la seconde saison, ce nouvel avatar du film signé William Friedkin (1973) avait de quoi susciter des frayeurs. Tenter d'approcher les qualités de l'original semblait impensable. Pourtant, la construction patiente de l'histoire donne de l'épaisseur au récit, bien desservi par des images disant tout de l'ampleur du trauma. La série s'appuie également sur des personnages solides, nouant des relations complexes avec leurs proches et leur conscience. Geena Davis dans le rôle de la mère de famille maudite, Alfonso Herrera ( Sense8) dans celui du prêtre dépassé, poussés à chercher de l'aide auprès d'un exorciste au passé trouble (Ben Daniels, vu dans House of Cards), jouent tous une bonne partition de départ. À mi-course, pourtant, le scénario trahit son envie de changer de rythme pour devenir une sorte de True Blood chez les bigots mais, ne parvenant pas à se hisser à la hauteur d'une critique originale de la religiosité américaine, se perd dans une succession de scène gores, fantasques, et d'intrigues à la morale fumeuse.

Série créée par Jeremy Slater. Avec Alfonso Herrera, Ben Daniels, Geena Davis.

6