Présenté par la plateforme Mubi dans le cadre d'un cycle consacré au nouveau cinéma coréen, The Bacchus Lady trace le portrait de So-young, une femme d'un âge déjà res...

Présenté par la plateforme Mubi dans le cadre d'un cycle consacré au nouveau cinéma coréen, The Bacchus Lady trace le portrait de So-young, une femme d'un âge déjà respectable se livrant à la prostitution dans les parcs de Séoul par nécessité économique. Une péripatéticienne dont la routine va être bouleversée par l'irruption dans son existence d'un petit garçon philippin livré à lui-même, combinée au vieillissement de sa clientèle. Envisageant la réalité coréenne sous un angle aussi dur que peu connu, Lee Je-yong signe un film sensible, embrassant les thèmes de la prostitution et de la fin de vie d'un regard aiguisé. À quoi l'épatante Youn Yuh-jung, oscarisée pour Minari, apporte justesse et tempérament. Une découverte.