Depuis une petite soixantaine d'années d'amitié, de changements, de permanences et de bouleversements, cinq femmes chiliennes se rencontrent périodiquement pour prendre le thé. Loin des contraintes strictes des congrégations, des messes dominicales ou des réunions politiques, leurs discussions sur tout ou rien, la famille, l'actualité, les souvenirs, le temps qui passe, l'infidélité d'un mari, la maladie d'un parent, la mort, ont traversé deux générations de vie au Chili. Qu'elles se retrouvent pour déguster une pâtisserie, parler chiffons ou maquillage, ces cinq octogénaires filmées avec beaucoup de sensibilité parlent ouvertement des changements de société et des craintes ou des espoirs qu'ils suscitent. On y observe, entre les vapeurs de nostalgie et les répétitions inévitables, la force du lien créé par ce rituel simple, intime, véritable institution informelle au Chili, qui se perpétue hors de toute institution politique, spirituelle: "la once", cette cérémonie du thé de 11 heures, qui cimente l'empathie, la solidarité, l'entraide, désamorce les questions difficiles (la sexualité, Pinochet, l'incertitude économique..). Émerge alors, par la voix de ses seniors surprenantes, un portrait du Chili entre carte postale et critique sociale, parfois chantant, parfois silencieux, parfois riant, parfois inquiet, toujours chaleureux.

Documentaire de Maite Alberdi.

7