Après l'affaire Weinstein qui a secoué tout le petit monde du cinéma et écorné au passage certaines de ses stars au silence coupable, c'est dans celui de la musique, de la musique indé, que viennent d'éclater quelques scandales d'agression et de harcèlement sexuels. En glaçons émergés de l'iceberg, le magazine américain Spin publiait récemment un article accablant sur Matt Mondanile. On le savait depuis quelques jours: le guitariste avait été viré de Real Estate suite à de...

Après l'affaire Weinstein qui a secoué tout le petit monde du cinéma et écorné au passage certaines de ses stars au silence coupable, c'est dans celui de la musique, de la musique indé, que viennent d'éclater quelques scandales d'agression et de harcèlement sexuels. En glaçons émergés de l'iceberg, le magazine américain Spin publiait récemment un article accablant sur Matt Mondanile. On le savait depuis quelques jours: le guitariste avait été viré de Real Estate suite à des accusations de comportements inacceptables envers des femmes et non comme initialement annoncé pour se concentrer sur Ducktails, son projet solo. Mais les faits ont encore pris ensuite une tout autre ampleur avec les témoignages de sept filles harcelées, tripotées durant leur sommeil ou embrassées de force par le musicien natif du New Jersey. Les concerts de Ducktails aux Philippines et en Thaïlande ont été annulés, comme quasi toutes ses lives aux États-Unis. Pratiquement au même moment, le label new-yorkais Captured Tracks annonçait se séparer de son singer-songwriter Alex Calder. Des accusations d'agression sexuelle par cet ancien membre du groupe de Mac DeMarco Makeout Videotape étant tombées dans l'oreille des responsables de la maison de disques, ils décidaient tout bonnement d'annuler la sortie de son album prévue pour le 20 octobre. Ils ont aussi effacé ses précédents EP de leur compte Soundcloud. "J'ai fait un pas en arrière de toute activité créatrice pour consacrer toute mon énergie à demander de l'aide et à suivre une formation sur le consentement mutuel", a commenté depuis le Canadien. "J'ai été protégé contre toutes conséquences par une société et une culture qui ont priorisé mon récit sur le leur pendant des années." Une jeune femme a aussi tout récemment accusé le producteur The Gaslamp Killer de les avoir droguées et violées, elle et une de ses copines, en 2013... Tom Jones expliquait récemment à la BBC ce à quoi les femmes étaient parfois poussées pour obtenir un contrat. "Et ce qui est essayé sur les femmes l'est aussi sur les hommes", ponctuait-il. Des cas de figure tous très différents pour mettre à jour l'impunité dégueulasse et criminelle qu'offre le pouvoir. Qu'il soit physique, décisionnel/professionnel, financier, psychologique et de toute façon juridique vu l'impossibilité de prouver, a fortiori sans témoin, la plupart de ces faits. JULIEN BROQUET