Il n'est déjà, de manière générale, pas spécialement évident de faire accepter sa passion pour la glisse quand on est une femme. Mais dans de nombreuses cultures, la femme qui surfe est carrément vue comme un...

Il n'est déjà, de manière générale, pas spécialement évident de faire accepter sa passion pour la glisse quand on est une femme. Mais dans de nombreuses cultures, la femme qui surfe est carrément vue comme une provocation... Présentatrice allemande de Xenius sur Arte et surfeuse passionnée, Dörthe Eickelberg a décidé de consacrer au sujet une série documentaire et de s'en aller aux quatre coins du monde rencontrer (dommage de se mettre en scène) ces équilibristes qui défient les coutumes et les préjugés en bravant les vagues. Dans un épisode, elle discute à Durban avec Suthu, la première surfeuse noire d'Afrique du Sud. Suthu a étudié le génie civil et est lesbienne dans un pays où l'on pratique le viol correctif... Dans un autre, elle part à la recherche de Sabah, qui n'a pas 18 ans et va déjà devoir mettre sa planche au clou. Seule surfeuse de Gaza (dont elle n'est jamais sortie), elle devait surfer tôt le matin avant que tout le monde se réveille mais s'apprête aujourd'hui à se marier...