Révélé en 2015 par le remarquable Fils de Saul, László Nemes signe, avec Sunset, un second long métrage mu par une ambition esthétique comparable. Soit, à Budapest ...

Révélé en 2015 par le remarquable Fils de Saul, László Nemes signe, avec Sunset, un second long métrage mu par une ambition esthétique comparable. Soit, à Budapest au début des années 1910, le destin contrarié d'Írisz Leiter, orpheline revenue de Trieste dans l'espoir d'être engagée dans l'ancienne chapellerie familiale. Et se lançant à la recherche d'un frère dont elle ignorait jusqu'à l'existence, quête obstinée en faisant la témoin privilégiée du basculement du monde. " J'ai voulu faire un film qui soit historique mais pas de façon traditionnelle", explique Nemes dans les bonus. Et d'opter pour une mise en scène viscérale n'étant pas sans évoquer celle du Fils de Saul, en une variation virtuose mais quelque peu fumeuse.