Projet initié à Paris en 2013 sous une forme éphémère, la Manufacture 111 est devenue au fil du temps un label pérenne, reconnu en matière de promotion des cultures urbaines. Pour les artistes passés par cette plateforme multidisciplinaire, cette évidence a débouché sur de nombreuses opportunités et actions collaboratives. Bien plus qu'une démarche de galeriste, l'initiative entend accompag...

Projet initié à Paris en 2013 sous une forme éphémère, la Manufacture 111 est devenue au fil du temps un label pérenne, reconnu en matière de promotion des cultures urbaines. Pour les artistes passés par cette plateforme multidisciplinaire, cette évidence a débouché sur de nombreuses opportunités et actions collaboratives. Bien plus qu'une démarche de galeriste, l'initiative entend accompagner graffeurs et autres créateurs urbains tout au long de leur processus créatif, de la résidence à l'exposition en passant par le soutien logistique et financier. Débarquée à Bruxelles depuis le début de l'année, l'équipe en place signe un deuxième temps fort dans la capitale à la suite de CalliGraphi, évènement de préouverture qui a fait la part belle à la calligraphie arabe. Au programme, trois talents au travail résolument graphique. Le Belge Djamel Oulkadi s'est dessiné un territoire d'expression propre situé au croisement de l'abstraction ornementale arabo-musulmane et de l'Op Art. Cette "patte" à nulle autre semblable a valu à l'intéressé le surnom de "Geometric Writer". Le tout pour un tracé incroyablement dense et marqué par "des contretemps, des arrêts, des accidents et des silences" qui débouche sur d'impressionnantes fresques. Issu du graffiti, Solo Cink est le second belge du trio. Durablement marqué par la calligraphie à la suite de nombreux voyages, Cink est un cador du motif. Chez lui aussi, on pointe une propension à la géométrie mais une géométrie empreinte de sacré et de symbolisme. Enfin, le Français Raphael Federici multiplie quant à lui les approches: peinture classique, peinture aérosol, illustration, sculpture, maroquinerie, projection, menuiserie... Au bout de ces pratiques, ce "pop expressionniste" autoproclamé donne naissance à un univers figuratif qui séduit par son imagerie percutante. ArtWork BXL, Manufacture 111, 537 chaussée de Boondael, à 1050 Bruxelles. Jusqu'au 23/12. www.manufacture111. com Texte Michel Verlinden