"Channels"

Enregistré live, Channels est l'oeuvre d'un trio éminemment collectif. Les trois musiciens improvisent librement une musique de chambre basée sur une écoute mutuelle attentive et à la polyphonie enivrante -la contrebasse de Stephan Crump, même si elle sert ...

Enregistré live, Channels est l'oeuvre d'un trio éminemment collectif. Les trois musiciens improvisent librement une musique de chambre basée sur une écoute mutuelle attentive et à la polyphonie enivrante -la contrebasse de Stephan Crump, même si elle sert de soubassement à la structure musicale, restant un instrument libre au même titre que les autres. Tout en retenue, proches parfois du silence mais capables, aussi, de frôler l'implosion, les quatre titres de l'album (d'une longueur qui varie entre dix minutes et un gros quart d'heure) mettent en valeur les qualités d'improvisateur de musiciens capables de devenir à tout moment la force motrice d'une musique en train de s'inventer, mais aussi de se structurer de façon magistrale grâce à leur maîtrise innée de la forme. Si Ingrid Laubrock est désormais reconnue comme l'un des grands saxophonistes (tout court) de l'avant-garde contemporaine, le pianiste Cory Smythe (à ne pas confondre avec ses nombreux homonymes) confirme définitivement, avec ce disque, les qualités d'invention et d'écoute dont il fait montre depuis plus d'une décennie que ce soit dans la musique classique (avec, notamment, la violoniste Hilary Hahn), la musique contemporaine ou, comme ici, la musique improvisée née du jazz.