Deux points de repère pour situer la bande dessinée de science-fiction d'aujourd'hui. D'abord LE point de repère du passé que constitue ce mythique Métal Hurlant -et qui n'a donc pas grand-chose à voir avec son actuelle resucée: Denoël Graphic a eu la bonne ...

Deux points de repère pour situer la bande dessinée de science-fiction d'aujourd'hui. D'abord LE point de repère du passé que constitue ce mythique Métal Hurlant -et qui n'a donc pas grand-chose à voir avec son actuelle resucée: Denoël Graphic a eu la bonne idée de rééditer Métal Hurlant 1975-1987 - La machine à rêver, la somme consacrée au sujet par Gilles Poussin et Christian Marmonnier, et depuis longtemps épuisée. Le duo multiplie les entretiens avec les principaux protagonistes de cette aventure éditoriale née entre autres d'une fâcherie de certains auteurs avec le magazine Pilote, et qui a de fait bouleversé les codes esthétiques de toute une époque, et à laquelle nombre de créateurs contemporains, comme Denis Villeneuve, réalisateur canadien du récent Dune, se réfèrent encore. Le livre propose aussi et surtout une iconographie extrêmement riche sur cette aventure d'un autre temps. Projection vers l'avenir de la SF ensuite, qui s'annonce pimpant: la marque de luxe Louis Vuitton ouvre pour la première fois ses prestigieux et très chics Travel Book à la science-fiction, avec Mars, un récit qui alterne des textes de Sylvain Tesson et de grandes illustrations de François Schuiten. On est loin de la para-BD mal imprimée et franchement pas très bourgeoise des seventies...