La patine des effets sonores et bandes originales des productions 80's et 90's de Capcom, Konami et Nintendo a enfanté une culture musicale inattendue et un peu barge. Si le metalcore des précurseurs de Horse the Band s'en inspirai...

La patine des effets sonores et bandes originales des productions 80's et 90's de Capcom, Konami et Nintendo a enfanté une culture musicale inattendue et un peu barge. Si le metalcore des précurseurs de Horse the Band s'en inspirait déjà il y a quinze ans ( Cutsman, à écouter d'urgence sur YouTube), la chiptune a déversé ses blips avec plus de force notamment chez Beck et Weezer. Le fabricant suédois d'instruments électroniques Teenage Engineering en a bien conscience et a la très bonne idée de s'allier avec Capcom sur deux machines à fort potentiel collector. Baptisé PO-133 Street Fighter et PO-128 Mega Man, ce duo de 25 touches se surmonte d'écrans de contrôle LCD animés aux airs game watch. La première bécane rend hommage à la musique 16 bits du célèbre jeu de baston nippon et se présente sous la forme d'un échantillonneur d'une mémoire de 40 secondes. Proposant un micro, huit samples, huit rythmiques et seize effets, cette dernière se complète du PO-128 Mega Man, un vrai synthétiseur 8 bits doublé d'un séquenceur trois pistes. Les deux instruments seront disponibles dès ce 2 décembre à 99 euros pièce. Hadouken!