Ses films à tout petit budget mais à grandes idées ont acquis un statut "culte", que ce soit Strass ou Vampires. Le jeune cinéaste bruxellois, pour qui le néologisme "mockumentary" (1) semble avoir été inventé, est toujours là où on l'attend le moins. Voici qu'il vient de se la jouer Tintin en Amérique, signant outre-Atlantique un drame intimiste et générationnel joliment titré Little Glory. Une expérience rare pour un réalisateur belge n'ayant encore récolté ni gros succès commercial ni nomination aux Oscars...
...