DE JOHAN GRIMONPREZ, D'APRÈS L'OUVRAGE D'ANDREW FEINSTEIN. 1H34. DIST: DALTON.

8

Documentaire engagé du cinéaste belge Johan Grimonprez (Double Take), Shadow World entreprend de démonter consciencieusement les dessous du commerce des armes, un habile montage d'images d'archives et de témoignages de spécialistes, assortis ponctuellement de la voix off d'Eduardo Galeano, à l'appui. C'est peu dire que le panorama est affolant, qui dépeint comment un mélange détonant de cupidité et de cynisme favorisé par divers politiciens -la démonstration s'ouvre dans les années 80, à l'époque du tandem Reagan/Thatcher- a conduit à "un état de guerre permanente" embrasant des régions entières du globe au nom d'intérêts financiers, et ouvrant sur des perspectives plus sombres encore. Un brûlot secouant.

J.F.PL.