Du 26 au 29 juillet

En faillite virtuelle en 2012, le Sfinks devient gratuit l'année suivante! Tactique radicale qui semble payante au vu de la prog 2018, loin d'être indige...

En faillite virtuelle en 2012, le Sfinks devient gratuit l'année suivante! Tactique radicale qui semble payante au vu de la prog 2018, loin d'être indigente et toujours mondialiste. Aux côtés de Charly Black, Jamaïcain dancehall racoleur (82 millions de YouTubeurs pour son dispensable Gyal You A Party Animal), le Sfinks 2.0 propose Oumou Sangare ( photo), la plus substantielle des chanteuses d'Afrique noire, l'un des fils de Bob (Julian Marley) et même une prestation des revenantes Zap Mama. Sans oublier Bobbylicious, fantasme de collectif gantois reprenant les codes de Bollywood. Avec plein de choses également pour les enfants.