Scandé par la voix rauque de Vincent Lindon, ce récit glaçant de l'obsession nazie pour la justification scientifique de son délire suprématiste est nourri d'images très rarement ou jamais montrées. Le documentaire fait appel aux éminents spécialistes de l'Histoire des sciences et de la Seconde Guerre mondiale pour raconter le destin funeste de l'Ahnenerbe ("héritage ancestral"), institut créé en 1935 par Heinrich Himmler pour légitimer l'entreprise d'épuration raciale, de germanisation des territoires et de domination idéologique du régime. Archéologues, physiciens, ingénieurs ont soutenu par leurs expériences sur le terrain une véritable politique de grand remplacement et d'exécution de masse, dont les victimes ont servi qui de cobayes pour des tests militaires ou chimiques, qui de main-d'oeuvre gratuite pour l'effort de guerre. Cette "science de combat" a laissé derrière elle des horreurs qui n'ont eu d'égal que le délire et la vanité de ses commanditaires. Le film laisse étonnamment de côté le rôle sombre joué par Wernher von Braun, inventeur de la fusée V2, SS notoire exfiltré très vite au pays de Walt Disney. Mais il raconte avec méthode la dénazification incomplète de l'Europe et la reconversion de l'appareil scientifique nazi dans les plus basses oeuvres de l'Occident, alors que la guerre froide pointe à l'horizon.

Documentaire de David Korn-Brzoza.

8