En une seule édition, le XS Festival a acquis sa réputation. Et pour cause, le concept est détonant: durant 3 soirs, le Théâtre national sera pris d'assaut par 18 spectacles pas moins, le tout en format "eXtra Small". La seule exigence: concentrer sa créativité sur un format court, entre 5 et 25 minutes. Point Barre. "Ici, écrivent les organisateurs, pas d'esquisses ou d'extraits mais de vrais spect...

En une seule édition, le XS Festival a acquis sa réputation. Et pour cause, le concept est détonant: durant 3 soirs, le Théâtre national sera pris d'assaut par 18 spectacles pas moins, le tout en format "eXtra Small". La seule exigence: concentrer sa créativité sur un format court, entre 5 et 25 minutes. Point Barre. "Ici, écrivent les organisateurs, pas d'esquisses ou d'extraits mais de vrais spectacles courts qui, comme des nouvelles, provoquent notre imagination pour aller à l'essentiel." XS est loin du festival gadget. Au spectateur de plonger dans ce kaléidoscope inédit de scènes brèves tous azimuts: installation, théâtre d'objets, danse, cirque, performance, théâtre visuel. Outre les salles habituelles, les spectacles vont squatter des lieux saugrenus: la "terrasse", le studio son, le stock des décors! Ainsi, Body shop massacre de Vincent Hennebicq et Raven Ruëll propulse sur scène, en 17 minutes, une femme complètement à bout. Une pièce sur l'excès de plaisir, inspirée d'une expérience sur des singes qui, en masturbation constante, finissent par mourir de faim! A méditer dans un monte-charge! A la scène "terrasse", Rehab Benhsaïne nous embarque pour une 25' à Al Qods/Jérusalem, un délirant voyage touristique d'un Arabe en Israël. Anne-Cécile Vandalem crée Michel Dupont (25'), une fable sonore sur l'enfermement et la survie. Christophe Sermet dégaine, en 25', La jeune fille et la mort. Le théâtre visuel et radical de Fabrice Murgia est de la partie avec un texte de Wajdi Mouawad (18') au titre explicite: Lettre d'un jeune garçon, (qui dans d'autres circonstances aurait été poète, mais qui fut poseur de bombes). Troublant, le concert Mireilles rassemble 6 clones de Mireille Mathieu. Etrangeté aussi avec les marionnettes "dérangeantes" du Tof Théâtre dans A l'Ouest (un vieux à la déroute) et avec Ô!, une nuit de noces à New York racontée par un théâtre d'objets avec les maîtres du genre, La Compagnie Gare centrale. XS est large d'incontournables. Rajoutez Armel Roussel, Barbara Mavro Thalassitis et Les Slovaks. Quant à l'"after" finale, il paraît que les C.H.I.P. S nous feront danser toute la nuit... DU 15 AU 17/03. WWW.THEATRENATIONAL.BE NURTEN AKA