Adaptée avec bonheur par Danny DeVito ( Matilda), Tim Burton ( Charlie and the Chocolate Factory) ou Wes Anderson ( Fantastic Mr. Fox), l'oeuvre de Roald Dahl inspire aujo...

Adaptée avec bonheur par Danny DeVito ( Matilda), Tim Burton ( Charlie and the Chocolate Factory) ou Wes Anderson ( Fantastic Mr. Fox), l'oeuvre de Roald Dahl inspire aujourd'hui à Robert Zemeckis ces Sacrées sorcières (The Witches en VO) . Dans un palace d'une station balnéaire à la fin des années 60, un jeune orphelin (Jahzir Bruno) est confié à sa grand-mère (Octavia Spencer) et est confronté à une confrérie de sorcières décidées, sous la houlette de la Grand High Witch (Anne Hathaway), à éradiquer les enfants à l'aide d'un puissant élixir. Sombre dessein qu'un Burton aurait pu infuser de poésie, Zemeckis s'en tenant pour sa part à une concoction particulièrement indigeste ployant sous les effets spéciaux hideux.