"I Am a Man"

Le titre de l'album fait référence à la manifestation qui suivit un accident du travail ayant fait de nombreuses victimes parmi les employés afro-a...

Le titre de l'album fait référence à la manifestation qui suivit un accident du travail ayant fait de nombreuses victimes parmi les employés afro-américains de la ville de Memphis, en 1968. Reprenant le slogan affiché sur les pancartes de cette dernière, Ron Miles nous propose dans ce disque une forme de méditation en sept étapes traversée par des accents qui ne sont pas sans rappeler certaines productions Blue Note des années 60. Mélangeant musiciens noirs (le leader, Brian Blade, Jason Moran) et blancs (Bill Frisell, Thomas Morgan), le trompettiste tisse une trame musicale de bonne tenue même si nous aurions aimé qu'il fasse montre, ici ou là, d'un peu moins de joliesse et d'un peu plus de profondeur.