"Saison Trois"

Ni le nom du trio ni le titre de l'album (une référence aux Constellations de Joan Miró) ne sont fortuits. Un lien poétique relie en effet le pianiste Roberto Negro, le saxophoniste Émile Parisien et le percussionniste Michele Rabbia aux avant-gardes esthétiques de la première moitié du siècle passé. La musique, loin d'être abstraite pour autant même si elle s'offre quelques dérapages, se voit travaillée régulièrement par des sons électroniques qui lui insufflent une discrète étrangeté. Poétique et intériorisé, iconoclaste parfois et ne manquant pas, en conséquence, d'humour, l'univers de Roberto Negro s'appuie sur le choc des contraires afin, notamment, de casser le confort dans lequel la musique pourrait éventuellement s'installer.

Label Bleu LBLC60725 (Outhere).

8