Ready Player One, le dernier film en date de Steven Spielberg, carburant abondamment à la pop culture des eighties, Warner l'associe à un échantillon substantiel de la production de l'époque dans un coffret de dix DVD. Manière aussi de retenir le meilleur d'un opus valant plus par ses clins d'oeil et références que par son action propre, plongée dans un univers virtuel te...

Ready Player One, le dernier film en date de Steven Spielberg, carburant abondamment à la pop culture des eighties, Warner l'associe à un échantillon substantiel de la production de l'époque dans un coffret de dix DVD. Manière aussi de retenir le meilleur d'un opus valant plus par ses clins d'oeil et références que par son action propre, plongée dans un univers virtuel tenant du vaste jeu vidéo plutôt que du cinéma... Et façon, par ailleurs, de souligner l'empreinte de ce même Spielberg sur le cinéma hollywoodien des dernières décennies, puisqu'il se trouve associé en qualité de producteur à trois autres titres proposés ici. Soit la comédie horrifique culte The Gremlins et l'épatant InnerSpace (qui revisitait à la mode des 80's, Meg Ryan et Dennis Quaid à l'appui, Le Voyage fantastique de Richard Fleischer), signés tous deux de l'excellent (et volontiers subversif) Joe Dante, et The Goonies, décoiffant film d'aventures de Richard Donner, parti sur les traces d'une bande de gamins (dont Josh Brolin) engagés dans une chasse au trésor riche en rebondissements et émotions fortes. Donner est également l'auteur de l'impeccable Lethal Weapon, polar palpitant réunissant Danny Glover, dans le rôle du flic pondéré, et Mel Gibson, dans celui de son partenaire incontrôlable, Martin Riggs dit "l'arme fatale", association des contraires continuant à faire autorité. Enfin, une poignée de classiques ponctue l'ensemble: sommet de l'épouvante avec The Shining de Stanley Kubrick; SF visionnaire avec Blade Runner de Ridley Scott; expressions de l'imaginaire burtonien comme Beetlejuice et un Batman séminal. À quoi s'ajoute une excursion hors-cadre temporel avec The Iron Giant, film d'animation tourné à la fin de la décennie suivante par Brad Bird mais porté, il est vrai, par un irrésistible élan rétro (futuriste)...