C'est sans doute l'une des conséquences les plus inattendues de l'ère du streaming: pour scorer, rien de mieux que de sortir des albums à rallonge, bourrés jusqu'à la gueule. Non seulement la disparition du support physique le permet, mais c'est aussi la meilleure manière de gonfler les chiffres. Quitte à sortir des disques boursouflés, inutilement prolixes et bavards...
...