Bob Marley aurait été fier. En 1998, l'équipe nationale jamaïcaine disputait en France la première Coupe du monde de football de son histoire. Remportant même face au Japon sa pr...

Bob Marley aurait été fier. En 1998, l'équipe nationale jamaïcaine disputait en France la première Coupe du monde de football de son histoire. Remportant même face au Japon sa première victoire. Les Reggae Boyz comme on les surnomme sont ensuite allés de galère en galère avant d'atteindre en 2015 et 2017 la finale de la Gold Cup, l'équivalent nord-américain de l'Euro. Le réalisateur Till Schauder, qui s'était déjà penché en 2012 sur le cas d'un basketteur professionnel ricain évoluant en Super League iranienne ( The Iran Job), a suivi de près les qualifications de ces Rastas Rockets du ballon rond pour le mondial russe. On y croisera Winfried Schäfer, alors son entraîneur, l'attaquant Jermaine Tuffy Anderson, ouvrier dans la métallurgie, ou encore Bunny, le fondateur des Wailers, toujours prêt à disserter sur les liens entre le foot et le reggae.