Si le mal de dos est considéré comme le mal du siècle, le terrorisme est aussi une belle épine dans le pied de nos démocraties... Sociologue de son état, Fouad Aouni a parallèlement travaillé pour la protection judiciaire de la jeunesse et a longtemps été en contact avec des mi...

Si le mal de dos est considéré comme le mal du siècle, le terrorisme est aussi une belle épine dans le pied de nos démocraties... Sociologue de son état, Fouad Aouni a parallèlement travaillé pour la protection judiciaire de la jeunesse et a longtemps été en contact avec des mineurs dans des centres fermés. Les témoignages qu'il y a recueillis pouvant donner corps à un livre, il rencontre Eldiablo, scénariste, dessinateur et réalisateur de la série Lascars sur Canal+, également touché personnellement par la radicalisation. L'idée leur vient de réaliser une bande dessinée qui pourrait servir d'outil pédagogique à la jeunesse. Ces deux mots étant généralement incompatibles, les auteurs imaginent des saynètes inspirées directement de faits réels qu'ils transposent dans l'univers de Star Wars. En gros, les fans de "Starouars" sont perçus comme différents selon leurs croyances, accoutrements et régimes alimentaires. Après un entraînement fait de privation et de méditation, une frange d'extrémistes, les "Jedistes", partent faire la guerre à l'Empire sur la planète Tatouine. L'idée est géniale, car en prenant de la distance, les auteurs ne stigmatisent personne et arrivent du coup à aborder tous les sujets de manières simple et évidente, le tout avec beaucoup d'humour. Reste à savoir si le public visé y sera réceptif?